Detox : Donnons à Levi’s 501 000 raisons de changer !

Du mode de fabrication de nos produits, à la façon dont nous gérons l’entreprise, nous nous engageons à protéger l’environnement. Nos consommateurs le souhaitent, la planète en a besoin“. Cette belle citation vient de Chip Bergh, PDG de Levi Strauss Co…

Un engagement qui rassure, qui fait du bien. Mais voilà : dans les faits, il n’est pas respecté. Malgré ces bonnes intentions affichées, Levi’s fait partie des marques dont les produits ont été testés positifs par Greenpeace. ET la marque au 501 utilise des textiles issus des ateliers de confection situés dans la zone où des échantillons d’eau contaminée ont été prélevés. Tout particulièrement dans les rivières mexicaines.

Les anilines halogénées et les produits chimiques perfluorés sont deux choses dont vous n’avez probablement jamais entendu parler auparavant. Derrière ces deux noms scientifiques se cachent deux produits chimiques toxiques nocifs pour l’environnement et la vie, à la fois dans l’eau et sur terre.

Même si ces produits chimiques vous paraissent inconnus, vous avez déjà une connexion étroite avec eux. Car ils peuvent avoir été utilisés dans la fabrication des vêtements que vous portez.

Le second rapport publié aujourd’hui par Greenpeace International “Toxic Threads: Under Wraps” présente des résultats d’échantillons d’eau prélevés à la sortie des conduites d’évacuation de deux usines fournissant Levi’s : Lavamex et Kaltex.

Comment une marque comme Levi’s, qui s’est engagée publiquement à protéger l’environnement, peut-elle encore accepter d’être liée à une telle pollution?

Malheureusement, l’explication est simple. Au Mexique, l’industrie et le gouvernement s’emploient à garder confidentielles les données sur l’usage et les déversements de produits toxiques. Qui voudrait accéder à ces chiffres se retrouverait piégé dans un labyrinthe administratif, un chemin semé d’embûches et de portes fermées.

Le Mexique est l’un des plus grands producteurs de denim dans le monde, et l’industrie du textile et de l’habillement est la quatrième industrie du pays. Bien que ses exportations aient été éclipsées par la Chine depuis quelques années, depuis 2010, sa part de marché a connu une croissance rapide – en partie en raison de sa proximité avec les États-Unis.
La croissance a également été alimentée par une demande mondiale de “fast fashion”: de nombreuses marques de mode veulent réagir rapidement à l’évolution des tendances et produire au moins huit collections par an, ce qui signifie plus de vêtements nouveaux et donc plus de produits chimiques dangereux.

Nos vêtements n’ont pas besoin de ces produits toxiques : il existe des alternatives. Mais les ateliers de confection, les fournisseurs et les marques de mode doivent avant tout s’engager à faire la transparence. Le véritable défi est l’absence totale d’information publique disponible pour le moment.

Un changement est à venir

La semaine dernière – grâce à votre aide – Zara s’est engagé à nettoyer sa chaîne d’approvisionnement. De plus, la marque s’est également engagée à divulguer publiquement des données sur la pollution d’au moins 100 de ses fournisseurs dans les pays du Sud, y compris au moins 40 en Chine, à la fin de l’année 2013. Cette transparence est une véritable percée dans la façon dont les vêtements sont fabriqués et constitue une étape importante pour l’information des communautés locales, des journalistes et de l’opinion publique.

C’est aussi le début de quelque chose de grand

Pendant trop longtemps, les marques mondiales ont été en mesure de se cacher derrière des écrans de fumée industriels et ont continué de polluer les eaux.
Partout dans le monde, les consommateurs, les militants et les fans de mode s’unissent derrière l’idée que les vêtements que nous achetons doivent porter une histoire dont nous pouvons être fiers, et pas les résidus de produits chimiques dangereux. Les marques qui veulent garder leurs clients ont donc besoin de faire plus qu’une déclaration positive ou de rédiger une politique – ils doivent retrousser leurs manches et agir.

La semaine dernière, nous avons montré à l’industrie de la mode ce dont nous sommes capables ensemble. Mais malheureusement, les rejets toxiques provenant des usines d’habillement continuent, et aux côtés de Zara, d’autres d’entreprises doivent admettre l’urgence du problème et agir.

Il est temps : montrons à Levi’s que l’eau est un bien précieux !

Levi’s a déjà adopté une politique concernant les substances chimiques, mais doit aller beaucoup plus loin en les éliminant complètement. Dans ses pubs, la marque soigne son image rebelle… Qu’attend-elle pour se révolter contre la pollution des eaux ?

Nous pensons que nous pouvons faire bouger Levi’s : 501 est un chiffre culte pour la marque. Alors utilisons ce symbole : soyons 501 000 à signer, pour les convaincre de suivre le mouvement Detox !

Toutes les actualités de la campagne Detox

Vos commentaires

Poster un commentaire

35 commentaires pour « Detox : Donnons à Levi's 501 000 raisons de changer ! »

merci de prendre en compte que la terre n est pas un sac poubelle inepuisable au nom du profit et d'une supprematie occidentale de quel droit polluer vous notre terre
l'avez vous acheter ?
voila bien longtemps que je n achete plus de jean et vu cela j'en suis fiere
j'aime la commodité d'un jean mais pas a nimporte quel prix
sachez encore que lorqu il n'y aura plus d eau potable pour nous donc aussi vos enfants on se moquera bien de porter un jean lewis merci de prendre vos responsabilités et d'arreter ce massacre de suite
merci

ACHETONS MOINS, ACHETONS SAIN, ACHETONS LOCAL ET RECYCLONS LES DECHETS. DU TRAVAIL POUR CHACUN, CORRECTEMENT REMUNERE, DANS DE BONNES CONDITIONS PHYSIQUES ET SANITAIRES. CONSOMMONS MOINS, PRODUISONS DE LA MEILLEURE QUALITE. OUI, C'EST POSSIBLE. LES ACTIONNAIRES SERONT MOINS GRAS ET ILS DEVRONT, EUX AUSSI, TRAVAILLER. EUX GAGNERONT MOINS. MAIS TOUT LE MONDE Y TROUVERA SON COMPTE.

Comment continuer à consommer de façon aveugle et S'acheter une scie pour couper la branche sur laquelle on est assis !

Allez Levis on s'y met aussi on arrête de polluer notre bien le plus précieux sinon on n'achète plus levis et puis c'est tout.

Et Levis ..........et les autres........
, voudraient-il nous faire croire, que nous pas savoir, eux non plus, eux, pas gentil, nous plus confiances, nous plus acheter, actionnaires pas content, nous,terriens, mécontent, à vos souhaits........

Notre époque est devenue celle du tout argent, tout de suite quitte à polluer irrémédiablement notre planète et intoxiquer des hommes au nom du profit. Toutes les marques sont concernées : Renseignez-vous sur les filières "cuir, fourrure, tapis, tricots...", sur les filières de l'alimentation "les élevages d'animaux pour la consommation, les oeufs, les produits laitiers, les légumes, les produits industriels, l'huile de palme, etc, etc... sur les lobbies pharmaceutiques et j'en passe ! Tout cela est scandaleux mais peu de gens semblent être concernés....

Ces multinationales textiles sont absolument et définitivement sans scrupules.
C'est simple: n'achetons plus ce type de vêtement hyper polluant et qui exige énormément d'eau pour sa fabrication et d'énergie pour son transport.

S'il vous plait Monsieur Levi's ,entrez dans une démarche Ethique avec votre coeur,ceci pour vous-même,vos enfants,vos petits enfants...Chaque pas est important...Merci pour nous Tous!

Le coût de fabrication d'un Jean's sortie d'usine et de l'ordre de 5 à 7 usd en fonction des fioritures qu'il comprend. En ajoutant 3 usd, un responsable d'usine serait capable non seulement de mettre un place un systeme de gestion des eaux usagées mais également d'augmenter les salaires de ses ouvriers de 30 % (en passant de 100 usd à 130 usd par mois au Bangladesh par exemple). Je sais de quoi je parle, je suis importateur textile.
Alors, Levi's, si tes actionnaires ne sont pas prets à lacher les 3 usd (2.35 €) sur la marge bénéficiaire réalisée sur chaque Jeans's (environ 60 € une fois la TVA payée), augmente tes prix de 2.25 € mais au moins, assure toi que les conditions de fabrications sont conformes aux audit sociaux et environnementaux que tu prétend t'imposer.

A l'avenir Levi's doit rimer avec éthique

Allez, montrez l'exemple !

Levi's marque au fer toxique pour ses D'jeans

Pour vendre c'est bien connu les marques ne lésinent pas sur les moyens pour nous appâter, en diffusant une image faussement branché, avec mon 501 de je me la joue trop Top-Inn, mais qu'en est-il des modes de fabrication, silence, aucune communication, de toute façons qui va s'intéresser à ceux qui produisent, à leurs conditions inhumaines, pos nous consommateurs trop occupées par le reflet du miroir à se la jouer moulant sur le C et délavé sur la face...

Merci la team pour votre vigilance, et de nous donner des infos pour consommer de manière moins nombriliste et déshumanisé...

Meuuuh!

Je soutien de toute mes forces l'action de greenpeacre contre les pratiques de la société lewis qui sont d'un autre siècle.

MERCI A GREENPEACE DE SON ACTION POUR FAIRE CESSER CETTE NOUVELLE AFFAIRE DES POISONS
SIGNATURE DE ZARA MONTESPAN ET LEVIS LAVOISIN

nous ne voulons pas être intoxiqués par des profiteurs !

il y a urgence, arrêtons de nous proposer des produits qui "massacrent" la planète ! Je ne payerai plus pour ça !

Continuons ce combat

Intolérable ! Cessons !

Il est grand temps que le monde réagisse aux risques, lorsque l'on cautionne sans réfléchir de tels agissements. Peu importe l'envie ou non de Levis, nous avons également un rôle à jouer en cela, en n'achetant plus de marque ou tout autres produits allant contre le respect des hommes et de la préservation de la planète.

Assez de tartufferie surfant sur les vogues morales et intellectuelles: écologie, commerce équitable, production éthique. Ainsi les grandes firmes masquent des pratiques que les industriels proscrivent dans leur pays d'origine avec ses obsessions égoïstes de santé, d'hygiène, de sécurité et agissent sans vergogne et sans scrupule chez autrui, utilisant à leur profit, la corruption des instances locales ou nationales, et la détresse sociale: ainsi les grandes multinationales mettent en lumière les nouvelles formes du néocolonialisme, quand elles ne témoignent pas des excès d'un pouvoir impérialiste qui transcende celui des états.

Il est temps que tous les produits toxiques soient retirés de tous nos textiles. Cela rendra service à nous-mêmes et par effet rebond, à tous ces travailleurs esclaves, qui passent leurs journées dans la pollution, sans aucune protection.

Qu’il soit question de pollutions insidieuses et dissimulées, d’actions destructives, sans aucun respect ni pour l’équité ni pour la Vie, de toutes les décisions destructives des états se plaçant en maîtres des Hommes de la terre et du monde qui ne leur appartient aucunement mais est le bien de chaque être vivant dans un esprit de partage équitable, de respect, de solidarité et d’une humilité, seule voie pour la paix. Le regroupement solidaire de tous les êtres et consommateurs dans une démarche réfléchie est le seul moyen de faire que les choses changent : il suffit que tous, de façon unanime, nous décidions de boycotter une marque, un produit, un magasin, un chaîne, une entreprise, un service, un système de société, une imposition coercitive et surtout un gouvernement qui impose impunément un système économique, éducatif et social totalement arbitraire, pervers, despotique et sans aucun lien avec la réalité originelle, universelle et simple de la Vie naturelle et terrestre, dans le seul but de contrôler avec force et pouvoir chacune de nos vies, nous silencieux et totalement soumis à cet impérialisme dit démocratique mais insidieusement monarchique et résolument injustifié, sinon par le cautionnement majoritaire de ceux qui votent pour eux.
Par ce chemin du regroupement solidaire et pacifique dans le projet de rétablir le respect réciproque et d’échange avec La Nature, La Vie, Les Êtres Vivants dont le respect et l’équité entre les Hommes, donc des peuples, les choses hostiles à la Vie viennent alors à un jour à disparaître….
L’existence de ces produits, ces entreprises, ces états, etc.… visant le profit sans scrupule ni des Hommes, ni de La Vie… est directement liée au fait qu’une majorité les plébiscite, c’est tout ! C’est comme le phénomène d’un individu qui un jour devient une star (même si ce qu’il chante est d’une nullité décadente), ce sont les millions d’individus esclaves des besoins développés par la pub dont ils sont devenus dépendants par addiction qui font que cette « Star » (une étoile virtuelle) existe. Donc le seul moyen de faire que ce genre de production cesse (et tellement d’autres encore, tellement d’autres produits de consommation futiles, prestations à la mode faisant de tous des moutons sur les principes adoptés, mais chacun convaincu d’être différent de l’autre par ce qu’il choisi un parmi les milliers de produits à la mode comme parure à greffer sur son apparence, tel le coq qui pousse son cocorico dès 5 heures chaque matin…) consiste à réussir à modifier les mentalité de la majorité croissante… « Une utopie ?! ».
Libérons-nous de notre égocentrisme avilissant, de nos addictions multiples pour la mode, les produits de consommations virtuelles et d’une futilité déroutante et plus encore lorsqu’on constate que ces produits virtuels sont devenus des objets de dépendances psychologiques chroniques qui anéantissent, en ceux qui en sont soudain privé, le sens décalé, artificiel et virtuel qu’ils se sont donné à leur Vie… Prenez le I-phones, I-Pad etc.… d’un connecté au monde virtuel, vous verrez, on dirait qu’on lui arrache le cœur et ses poumons !!! A moindre effet, c’est la même chose pour tous ces artifices de la mode, comme ces jean’s polluant mais en plus rattachés à un phénomène de mode totalement absurde, sans aucun lien avec la réalité pratique, ni aucun sens justifiable, qui consiste à ce que sa ceinture descende au mieux au ras de la raie de là ou le dos perd son nom, et dont on doit afficher la marque, pour des produits de consommations artificiels, chimiques et polluant intégrant ce qu’on veut absolument manger comme le Nutella et ce qu’on veut absolument boire avec des bulles de gaz plutôt que de boire de l’eau qui est la clef essentielle et sobre de la soif, dont des peuples sont privés.
Quand donc, en masse, allons nous enfin réagir à changer nos modes de fonctionnements et de pensées qui sont insidieusement les lien complice de tout ce système qui gouvernent impunément nos vies et font de nous des esclaves persuadés d’être libres dès lors qu’ils peuvent acheter ce qu’ils veulent, sans se rendre compte que c’est justement cette obsession à vouloir ce qu’ils veulent qui font d’eux des esclaves soumis et totalement privés de la VRAIE LIBERTE ???
Quand donc, une fois notre examen intérieur établi et une humilité pleine de cœur et de paix installée en nous, allons nous enfin instaurer un système de vie éthique, simple, de partage, solidaire, de respect réciproque en ramenant nos niveaux d’exigences de vie à un niveau de nécessité humble et simplement suffisant pour que tous puissent vivre (car aujourd’hui 16% de la population détiennent plus de 80% des richesses du monde et exploitent plus de 80 % des ressources du monde, dans les pays voisins des leurs, car aujourd’hui la majorité des habitants des pays dits développés et ceux qui émergent –j’ai plutôt envie de dire ceux qui sont sur le point de s’engloutir comme l’Atlantide dans cette légendaire histoire qui va se concrétiser…- consomment à un niveau 12 fois au dessus de ce qu’il est nécessaire et suffisant pour vivre !!!). Quand donc enfin les paroles vont se transformer en actions et que tous ensemble, nous remontions nos pantalon jusqu’à la taille et que vaillamment nous allions enfin établir un système de société autonome et autosuffisant parallèlement au système qui nous est impérialement imposé et qui, alors, une fois discrédité, disparaîtra de la surface de la Terre, car c’est sur ce simple principe sage que repose l’existence d’une chose réelle ou virtuelle, dès lors que tous ensemble nous détournons définitivement notre regard de cette chose, cette chose vient à disparaître et à ne plus exister, c’est tout ! Pour cela, il faut que nous soyons unis dans la même vision, intention, puis action, mais c’est cette clef là, de nos jours, qui est la plus difficile à obtenir, car la majorité se laisse mener dans une conciliation silencieuse et complice de ce monde sans avenir.

Moi qui est adepte de cette marque depuis 25ans,je trouve que c est triste...alors" levis and co "remues vous!!!

Je n'achete plus chez Levis jusqu'a qu'ils se desintoxiquent.

Grands mercis, G.BEL.

@scamy, perso achète plus levi's depuis que c'est si cher. et le regrette pas depuis que sais que c'est si TOX..

Super ! Partagé, tout comme celle de Zara. Ravie que ces causes avancent sous vos campagnes ! Nb. et soutenez aussi le cause des animaux de compagnie qui sont toujours MANGES par millions chaque année en Chine, et traités avec d'atroces souffrances d'un autre âge...

De plus en plus, heureusement, les personnes s'interrogent sur leur avenir et celui de notre pauvre planète, quelques uns réagissent rapidement mais hélas nous ne sommes pas encore assez nombreux à le faire. Je suis végétarienne depuis longtemps et très soucieuse de mon environnement, je ne serais jamais une "fashion victime" et mon style de vie reste simple, je n'ai même pas de téléphone portable ni le permis (au grand étonnement de mon entourage. . . .) ce qui ne m'a jamais empêché ni de me déplacer ni de contacter qui que ce soit. Merci G.BEL pour votre avis qui est des plus explicite.

Les 20 éme et 21 éme siècle sont les siècles de la honte : destruction de notre planète....il n'y a pas un animal assez bête pour détruire en toute conscience son habitat, mais l'homme oui ! Destruction du bon sens pour de l'argent !!! Il me semble qu'il y a un chef indien qui a dit quelque chose du genre " vous tuez et détruisez tout pour de l'argent, et un jour, vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas" Dommage que les chefs indiens aient disparu, ils étaient plus sages que nos gouvernants et ceux qui sont à la tête des grosses entreprises, tout est pourri par l’appât du gain.

Nous avons un pouvoir d'achat mais aussi le pouvoir de ne pas acheter et le nombre fait la force !

Merci pour vos messages qui rassurent car ils laissent à penser que nous sommes nombreux à penser la même chose... Alors rassemblons-nous et agissons ensemble dans l'unité solidaire et éthique pour ouvrir une nouvelle voie vers un monde parallèle. Consultez ce lien vers un blog que je viens d'ouvrir et par lequel j'aspire attirer de nombreuses personnes pour organiser une réunion participative et présenter ce projet engagé et pacifique fait pour qu'enfin et réellement les choses bougent avec humanisme, équité et éthique. Faites vous connaître et une fois un bon effectif rassemblés, alors nous nous retrouverons pour agir ensemble. Amitiés. http://vie-nouvelle-et-ethique.overblog.com/un-rassemblement-pour-agir-ensemble

Il faut vraiment que ça change !
N'hésitez pas à visiter et partager mon site lié à l'écologie que je fais dans le cadre de mes études.
http://ecolo.secondes.info
Merci et bonne lecture.

Une chose me rassure dans ce monde pourri par l'argent et le profit, c'est que les populations prennent de plus en plus conscience que l'avenir de la planète, le nôtre, est en grand danger. Alors j'espère, ce ne sera malheureusement pas au prix de minces efforts encore et encore, qu'un jour les gros industriels comme vous, Levi's, prendront conscience que les enjeux du fric ne sont pas les meilleurs et finiront par tout anéantir ! En attendant, pour ma part, je boycotte les produits Levi's en attendant la détox !!! ET JE PARTAGE !!!

Les valeurs de respect de la nature, de rébellion, sont récupérés par les grands groupes et leurs marques, récupérons leurs "valeurs" mercantiles en les touchant où cela leur fait mal : l'image, "l'image de marque", et donc le profit.

raaaaaah! Levi's, nike, adidas, lacoste... Tant de marques qui freinent tellement la progression d'une paix verte et ne respectent pas leurs propres consommateurs que j'en pers moi même la tête! Il n'y aurait pas une petite liste de toutes ces marques en cours de detox, histoire d'être sur et certain de ne pas en oublier, de pouvoir faire tourner toutes ces infos à nos collègues, et surtout de ne pas se tromper lors de notre prochain achat?!

Les commentaires sont fermés